Comment amplifier son Cajon ? (et s’enregistrer)

    Nous avons vu dans un article précédent comment réaliser une drum cover. Dans le même style voyons maintenant comment amplifier son Cajon et par la suite comment s’enregistrer.

    Comment amplifier son Cajon?

    Que ce soit pour jouer sur scène ou même en répétition, il peut être utile voire indispensable d’amplifier son instrument.

    Un micro est suffisant pour amplifier son Cajon. Le meilleur endroit est de le placer au niveau de la caisse de résonnance comme ceci :

    micro cajon

    Dans cette position, le micro capte plus facilement les nuances de votre jeu sur la tappa. Il permet de bien différencier les basses et le son de caisse claire. Cependant, l’inconvénient est qu’il ne va pas du tout voire très peu capter les bruits à côté tel que tambourin, shaker,… Si vous utilisez des accessoires dans votre jeu, cela ne va pas être amplifier avec le micro.

    Un des meilleurs compromis que j’ai trouvé est de garder un micro dans la caisse de résonance et de rajouter un micro overhead au-dessus de moi. Le micro overhead permet de capter les bruits ambiant et notamment les aigus si vous jouez avec une cymbale par exemple.

    micro cajon et overhead

    Si vous n’avez qu’un micro, une autre alternative est de mettre le micro devant vous. Vous capterez ainsi tous les sons de votre set mais perdrez en puissance et en basse. Cela reste un moyen simple pour capter tous les sons de votre jeu et aussi une bonne solution.

     Comment s’enregistrer au Cajon?

    Une fois le ou les micros installés, l’enregistrement est chose facile! Connectez le micro à une carte son relié à un ordinateur. Utilisez votre logiciel audio-numérique préféré (j’utilise Ardour qui est assez simple à utiliser :)), faites votre mix, testez afin de trouver le meilleur réglage et enfin lancez l’enregistrement ! Faites groover ! 😀

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *